Trébucher : Tomber, Chanceler, Broncher, Buter. Voici les différentes définitions données par le dictionnaire de ce mot au travers de ses synonymes.
Qui n’a jamais trébuché en marchant ? Nous avons tous fait cette expérience au moins une fois dans notre vie. En trébuchant les conséquences peuvent être diverses et plus ou moins importantes ou douloureuses.

Ce verbe trébucher me rappelle les paroles du Seigneur dans l’évangile de Jean au chapitre 11 où nous trouvons le récit de la résurrection de Lazare.
Jean 11:9 Jésus répondit: N’y a-t-il pas douze heures dans le jour? Si quelqu’un marche pendant le jour, il ne trébuche pas, parce qu’il voit la lumière de ce monde;
Jean 11:10 mais si quelqu’un marche pendant la nuit, il trébuche, parce que la lumière n’est pas en lui.
Pourquoi Jésus parle t-il de cette manière ? J’ai fait l’expérience de poser la question dernièrement à un petit groupe de chrétiens qui étaient réunis pour partager sur le récit de la résurrection de Lazare. Aucune des réponses ne m’a pleinement satisfaite. Et j’ai réalisé combien il est important comme Philippe l’évangéliste le dit à l’eunuque Ethiopien que nous comprenions ce que nous lisons (Actes 8). Ainsi nous ne tordrons pas le sens des écritures (2 Pierre 3/16)

La réponse du Seigneur est tout simplement la réponse à la réflexion des disciples et exprimées au verset 8.
Jean 11:8  Les disciples lui dirent: Rabbi, les Juifs tout récemment cherchaient à te lapider, et tu y retournes!
Jésus leur dit tout simplement que s’il retourne en Judée c’est en parfaite obéissance à la volonté de Dieu et que c’est le moment d’y aller. Les sœurs de Lazare l’attendaient plus tôt pour le guérir mais voilà qu’il est mort et c’est à ce moment que Jésus décide d’y aller. Le Seigneur n’intervient pas toujours au moment ou nous le souhaitons et comme nous le souhaitons car il sait comment la gloire de Dieu sera manifestée.

Comme c’est en parfaite obéissance à la volonté de Dieu qu’il se rend en Judée même si les juifs veulent le lapider il ne trébuchera pas c’est-à-dire que les juifs n’atteindront pas leur but et il ne lui arrivera rien. Cela ne signifie pas qu’ils n’essaieront pas ou qu’il ne rencontrera pas de l’opposition mais c’est peine perdue de la part des juifs.

Combien il est aussi important pour nos vies « que nous marchions dans la lumière » afin de ne pas trébucher. Cela évitera que nous nous mettions en danger, que nous nous fassions mal, que nous chutions ! Mariage, emploi, étude, déménagement, etc…cherchons la volonté de Dieu, le temps de Dieu (il faut apprendre à les discerner dans sa communion) et agissons en parfaite harmonie ave ces choses.